AFFICHE_LES TROIS SOEURS_ 46 PAR 64_CMJN.png

16hOO

LES TROIS SOEURS

Genre : Comédie dramatique

D'après Anton Tchekhov

Mise en scène : Alix Andréani, Chloé Beaudet

Distribution : Alix Andréani, Chloé Beaudet, Louise Coq, Clément Durécu, Philippe Gray, François Piel-Julian, Pierre Thorrignac

Producteur(s) et/ou co-producteur(s) : Cie du Flamant Noir / Le Bateau Ivre

Durée : 1h20

Début : 16h00

Date de relâches : les 12, 19 et 26 juillet 2022

Tarifs : 19 € - Abonné : 13 € - Enfant (-10 ans) : 12 €

Tarif réduit : 13 €

“Vous dites la vie est belle. Oui, pour peu qu'on veuille la trouver belle !” 

Olga, Macha, Irina et leur frère Andreï n’ont qu’un rêve : retourner vivre à Moscou. Souffrant énormément de la solitude, les jeunes femmes accueillent sans cesse des visiteurs, notamment des officiers. Tous plus attachants et maladroits les uns que les autres, ils vont bouleverser un temps le quotidien des sœurs dans leur maison provinciale. 

Macha, mariée très jeune à un homme qu’elle n’admire plus, s’éprend d’un commandant ; Irina se voit demander en mariage par son ami Touzenbach ; et Olga, l’aînée, rêve de trouver son futur mari et d’enfin « accomplir son devoir »… Les trois sœurs sont bercées par l’illusion du paradis de leur enfance et les désillusions du quotidien : 4 ans ont passé entre l'acte I et l’acte IV, et rien n’a changé. 

Note d’intention 

“ Nous vivons toutes les deux dans une grande maison d'artistes et avons traversé la période des confinements successifs ensemble. Comme les trois sœurs, nous nous sommes senties isolées du monde, mais ensemble, nous pouvions exprimer nos désirs de vie et de fête et rêver au retour à la vie d'avant. 

Grâce à une esthétique post-modern à la Blade Runner ou Stranger Things, nous proposons au spectateur de se laisser embarquer dans un moment intemporel pour se concentrer sur la poésie de Tchekhov. 

Les quatre actes, tantôt comiques, tantôt tragiques, sont pimentés par les chœurs et les chorégraphies orchestrées par Pierre Bouty. 

Nos personnages sont des « loosers magnifiques » : ils se prennent constamment les pieds dans le tapis, ce qui les rend sublimement humains et attachants… 

Nous dédions ce spectacle à toutes les personnes qui rêvent à la vie d’avant, aux personnes loin de chez elles, aux nostalgiques de leur enfance. Ne pouvant ignorer l’actualité, nous dédions spécialement ce spectacle à tous les déplacés, les exilés, qui ne peuvent retrouver leur chez eux…”